La défiscalisation immobilière est une opération consistant à investir dans l’immobilier afin de bénéficier de réductions d’impôts. C’est un excellent moyen de se créer un patrimoine et d’assurer une rente par la perception des loyers. Pour faire simple, vous investissez une part de vos revenus apportés par la location, en contrepartie d’un avantage fiscal. Ce procédé vous intéresse ? Il serait plus judicieux de prendre conseil auprès d’un avocat en ligne. Quoi qu’il en soit, rendez-vous dans les paragraphes suivants pour en savoir plus sur les dispositifs de défiscalisation et sur leurs avantages.

Quels sont les dispositifs de défiscalisation ?

Pour investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre de nombreux dispositifs de défiscalisation. Parmi les dispositifs existants (loi Malraux, loi Girardin, etc), trois se distinguent par leur accessibilité et leur praticité : la Loi Pinel, la Loi Censi-Bouvard et la Loi Denormandie.

La loi Pinel

En matière de placement immobilier, ce dispositif est le plus courant et le plus utilisé durant l’année 2021.Le principe est simple : une fois que vous aurez acheté un logement locatif neuf pour le mettre en location, vous aurez la possibilité de bénéficier d’une réduction proportionnelle à la durée de la mise en location de votre bien immobilier :

  • 12 % du prix du logement si vous le louez le bien pendant 6 mois ;
  • 18 % si vous le louez pendant 9 ans ;
  • 21 % si vous le louez pendant 12 ans.

Pour pouvoir profiter des avantages offerts par la loi Pinel, le montant de l’offre locative ne doit pas excéder celui de la demande. Pour un bon placement immobilier, vous devez également respecter les plafonds de loyers et les ressources du locataire.

La loi Censi-Bouvard

La loi Censi-Bouvard est le dispositif qu’il vous faut si vous pensez défiscaliser un bien meublé dans une résidence. Cette loi vous offrira l’occasion de profiter d’une réduction d’impôt de 11 % sur 9 ans de location et de récupérer la valeur de la TVA appliquée sur le logement. UNe belle économie!

À titre indicatif, ce dispositif vous permettra de faire une économie d’impôts dont le plafonnement est de 33000 Euros. Pour être éligible, tout contribuable doit :

  • Mettre en location le bien immobilier dont il aura la propriété dans les 12 mois suivant l’acquisition ou l’achèvement des travaux ;
  • Le louer à titre de résidence principale ;
  • Interdire l’occupation du bien par les membres de sa famille.

La loi Denormandie

Ce dispositif convient spécialement aux acquéreurs qui envisagent de défiscaliser un logement locatif ancien dans le but de le rénover pour ensuite le mettre en location. Instaurée le 1er janvier 2019, la loi Denormandie a comme principal objectif d’améliorer le parc immobilier français alloué à la location. Elle vous permet de bénéficier d'une réduction d’impôt pouvant s’élever jusqu’à 63.000 Euros. Ci-dessous les conditions à respecter pour profiter de ce dispositif :

  • Le bien a été acheté entre le 1er janvier 2019 et le 31 décembre 2022
  • Le montant alloué pour le projet doit être inférieur ou égal à 300.000 Euros
  • La valeur des travaux de rénovation doivent être équivalent  à 25 % du coût total du projet

Il faut garder à l’esprit que cet investissement foncier est certes, une niche fiscale mais aussi qu’il génère des charges. Le rendement vous permet de constituer une épargne et une défiscalisation. Faites vous conseiller en ligne pour connaître les plafonnements.

La défiscalisation immobilière est une niche avantageuse qui doit être adaptée à vos objectifs d’investisseur, à vos revenus sur le plan locatif, à votre patrimoine et à votre niveau d’imposition. Nous vous conseillons de consulter en ligne un avocat fiscaliste pour constituer cette épargne. Cette consultation avec un avocat vous permettra de préparer vos questions et d’avoir une assistance, des avis et surtout un accompagnement juridique ciblé, sans avoir à vous déplacer dans un cabinet.

Ouvrez votre compte dès aujourd’hui